SUBSCRIBE TO OUR NEWSLETTER FOR EXCLUSIVE UPDATES ON NEW INDUCTEES AND CEREMONIES
Retourner

« Sugar, Sugar » d’Andy Kim est un succès monstre encore aujourd’hui

Blogue

par Karen Bliss

« Sugar, Sugar », la chanson intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens coécrite par le Canadien Andy Kim et l’Américain Jeff Barry, a été popularisée en 1969 par le groupe pop animé The Archies de la série télévisée du même nom et encore aujourd’hui, elle continue d’être un succès monstre avec plus de 300 millions de diffusions en continu sur Spotify uniquement. La pièce de pop « gomme balloune » s’est vendue à plus de 13 millions d’exemplaires dans le monde, selon le PACC.

Andy Kim l’interprète toujours en spectacle et le chanteur des Archies était surtout un chanteur de « jingles » nommé Ron Dante, qui a enregistré une centaine de chansons pour le groupe fictif et a ensuite produit de nombreux albums pour Barry Manilow.

À propos de la chanson, qui a été intronisée au PACC en 2006, Kim a confié, lors d’une entrevue pour l’émission Behind The Vinyl de Boom 97.3, « on a écrit cette chanson en 10 minutes environ » avant d’expliquer que la production de la chanson dans les studios RCA de New York avec Barry avait été loin d’être aussi rapide.

« Ça n’a pas été facile au début », a-t-il dit. « J’enregistrais tout sur ce petit lecteur de cassettes Sony que j’avais et ça me donnait l’impression que tout ce que j’écrivais était un “hit” – à mes yeux, en tout cas. Ça sonnait comme si la chanson jouait à la radio. Au bout d’une heure d’essais qui n’aboutissaient pas, mon producteur, Jeff Barry, a vu le désespoir dans mes yeux et on a pris une pause. »

« Il m’a dit “Alors?” et j’ai répondu “Eh bien, ça sonne tellement bien sur mon lecteur de cassettes et quand on était dans le bureau en train d’écrire et que tu tapais un ‘beat’ sur le bureau pour accompagner ma guitare, ça sonnait comme un ‘hit’. »

« C’était le “groove” que je jouais qui ne marchait pas parce que quelqu’un d’autre jouait la guitare sur la version acoustique… Quand tout le monde a pris le temps d’écouter comment je la jouais à la guitare, on a trouvé notre zone et tout s’est mis en place et on était tous très emballés par le résultat. »

Ce ne fut pas le cas des radios. Le célèbre producteur de disques Don Kirshner, dont le label Calendar publiait le matériel des Archies, a engagé un promoteur indépendant, qui a décidé de « ne pas apposer d’étiquette pour que personne ne sache qu’il s’agissait des Archies », explique Kim. Le subterfuge a fonctionné.

Cette histoire a été confirmée par une entrevue que Dante a donnée au Washington Times en 2017 où il a révélé quelques autres anecdotes amusantes.

« Jeff a dit à Andy qu’on avait besoin d’une chanson pour les Archies, et Andy l’a pondue en direct au téléphone. Jeff a écrit le couplet, Andy a écrit le refrain et on l’a enregistrée en deux heures environ. Je savais que cette chanson avait quelque chose de cool. Andy n’avait pas de pis, il jouait sa guitare avec carton d’allumettes ; on l’entend claquer sur l’enregistrement. Vocalement, j’imitais un peu Donovan », a raconté Dante.

Il a confirmé que le simple envoyé aux radios n’avait pas d’étiquette. « Les radios ne voulaient pas la jouer. C’était le troisième simple de ce groupe et les DJ commençaient à s’impatienter parce qu’il n’y avait pas de tournée. Un promoteur de San Francisco a retiré l’étiquette et l’a apportée à la principale station de radio de la ville. Il a dit “jouez ça, c’est un groupe mystère”. Les lignes téléphoniques ne dérougissaient pas et le simple a fait le tour du monde en tant que numéro 1. »

Lancé à l’été 1969, le simple s’était déjà écoulé à un million d’exemplaires aux États-Unis en septembre et cet automne-la, il était numéro 1 au palmarès aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni. Il est demeuré au sommet du Billboard Hot 100 pendant 4 semaines, au sommet du U.K. Singles Chart pendant 8 semaines et au sommet du RPM 100 Singles canadien pendant 3 semaines. Il atteindra le numéro 1 dans au moins un palmarès en Autriche, en Belgique, au Brésil, au Danemark, en Allemagne, en Irlande, au Mexique, en Norvège, en Rhodésie, à Singapour, en Afrique du Sud, en Espagne et en Suède.

Wilson Pickett reprendra la chanson un an plus tard et sa version a grimpé jusqu’en 4e position du palmarès R&B et en 25e position du Hot 100 de Billboard. C’est cette version de la chanson qui sera utilisée dans le film The Ice Storm de Ang Lee en 1997. Le simple a également fait l’objet de placements dans Les Simpsons, a été interprété par le groupe The Brady Bunch dans A Very Brady Sequel, a joué dans Heaven and Earth d’Oliver Stone, dans le DVD de Shrek II, et a été choisi comme chanson thème de Cake Boss, sans compter d’innombrables publicités.

« Sugar, Sugar » est tout simplement un classique indémodable.

 

Dernières nouvelles
le 15 décembre, 2023

Snow nous parle de sa chanson « Informer » récemment intronisée par le PACC, de ses collaborations et de sa nouvelle musique

Blogue
le 04 décembre, 2023

Le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens pleure Myles Goodwyn, auteur-compositeur, producteur et fondateur du groupe April Wine intronisé au PACC en 2023.

Blogue